Les nuits d’Ewok…

Mon grand garçon va avoir 5 ans…

Autant qu’on s’en souvienne, Ewok n’a jamais vraiment fait ses nuits! Enfin si, il fait SES nuits, mais pas les nôtres… Enfin si il a dormi 10h de suite à l’arrivée de son frère! où nous faisions royalement 22h-10h au moins tous les 3 (autour des 2 mois de Minipois).

Oui mais voilà, Ewok n’a jamais bien dormi! Bébé, il dormait peu la nuit et pas le jour… Puis en grandissant, c’était pareil! Lorsqu’il est entré à l’école, ça faisait déjà plus d’un an que nous avions arrêté la sieste. Mais à l’école pas le choix, il FAUT dormir. Ma seule crainte: qu’il réveille tout le monde! Et bien non, Ewok a dormi avec ses copains. Se réveillant même parfois après eux… LA BLAGUE! Comment faire comprendre à la maîtresse que lui faire faire la sieste était une mauvaise idée alors qu’il semblait en avoir tant besoin. Puis nous sommes retombé dans LA spirale…Celle dans laquelle nous sommes retombés encore cette année, mais différemment.

L’année dernière, en petite section, Ewok dormait 3/4 d’heure pendant la sieste… Pour tous les enfants, ce n’est pas assez! Pour Ewok c’était 3/4 d’heure de trop! Assez pour recharger ses batteries et ne pas trouver le sommeil avant : 23h minimum… Le cercle sans fin: il était fatigué donc dormait à la sieste et allait se coucher tard, donc se levait fatigué… etc vous m’aurez comprise! ça a duré jusqu’à ce que la sieste soit supprimée: en juin!

Puis Ewok a commencé à avoir peur… très peur! De tout… de rien… Ewok a commencé à réfléchir le soir, trop réfléchir… ce qui lui faisait peur… très peur! Un rituel pour EWOK: il en faut un! Mais quoi?

Lui raconter une histoire l’oblige à réfléchir! Dès le lendemain de la 1ère histoire (qu’il avait adoré), il commença à analyser les images… J’ai donc décidé de lui raconter une histoire sans livre « Mais maman comment tu sais que ça c’est passé comme ça? » Bon on oublie… On va raconter l’histoire avant… Avant le bain! Il a commencé à analyser les lettres, des mots! Bref, raconter une histoire dans le but de l’apaiser est, tout simplement, IMPOSSIBLE. (Nous lisons tout de même, mais pas à ces moments là).

Je me souviens des heures, dans le noir, à attendre que sa respiration s’apaise… essayer de me relever sans faire de bruit et réussir à fermer cette porte sans le réveiller. Ca eu très vite ses limites… ça ne marchait plus! Il se réveillait 1, 2,3 fois par nuit pour finir avec nous! Il avait peur d’être seul là-haut. Nous avons donc échangé sa chambre avec celle de son frère… (ne pouvant mettre les 2 dans la même puisque Minipois n’aime pas le bruit et dort très bien!).  ça a été mieux… peut-être pendant une semaine.

Puis on commencé les terreurs nocturnes! Celles que je ne sais ABSOLUMENT pas gérer! C’est Dro qui y va! il est obligé de le « secouer » en parlant très fort: « TU M’ENTENDS? RÉVEILLES TOI? » parce que les « ne t’inquiètes pas, je suis là » ne le calme pas! Il est dans un état secoué, transpirant et paniqué.

On a essayé l’homéopathie… qui ont calmé ses terreurs. Ewok a 5 ans et termine rarement ses nuits dans son lit.

Il suffit qu’il s’endorme en rentrant de l’école… même 3 minutes pour qu’il ne soit pas fatigué avant minuit et qu’il déclenche des « tics de stress » insupportables (bouger dans tous les sens, parler fort…).

Ewok a 5 ans, s’endort sur nous et passe plus de temps dans notre lit que dans le sien… Ewok est un EABI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.